Le Pou du Ciel

le  Sport de l’air  au club 
Pourquoi et comment j’ai construit le pou du ciel par notre ami Jean Paul

Un joli  travail

 » Voici les caractéristiques de mon appareil:
Masse à vide: 140 Kg
masse en charge (pilote +carburant) 220Kg
Vitesse de croisière: 95Km/h
VNE 180Km/h
Vitesse de décrochage: 30Km/h
Distance de décollage: 50m
Distance d’ atterrissage:50m
Moteur ROTAX 447 40CV
Envergure aile avant: 6,10m
envergure aile arrière: 4,80m
Longueur: 3,80m
C’est un bi-plan, ailes en tandem qui se replient pour être au gabarit routier et ainsi être transporté sur une remorque. Je le stocke chez moi accroché dans mon garage au dessus de ma voiture.
Le Pou du ciel tient son nom du fait qu’il ne décroche pas. C’est un deux axes, tout au manche. Le volet de dérive est actionné par le manche latéralement, deux câbles courent de chaque coté du fuselage pour rejoindre les guignols de direction. La profondeur est elle aussi au manche, d’avant en arrière, et actionne l’aile supérieure qui est articulée. Pas de palonniers, difficile de faire plus simple. C’est un appareil qui n’aime pas le vent de travers du fait qu’il n’a pas d’ailerons. Il est fait destiné à faire des sauts de puce par temps très calme, du moins au début de l’apprentissage.
Le Pou a ses détracteurs mais aussi ses inconditionnels, je suis de ceux là.
Henri Mignet, le célèbre constructeur des « Pou du Ciel » en a construit des centaines dans différentes configurations, ces premiers avions dates de 1920 et il n’a pas arrêté de construire jusqu’à sa mort en 1956.Il est aussi à l’origine du RSA.
Mon appareil, le HM 293 date de 1935, il a été revu en 1946 puis réactualisé en 1980.
J’ai respecté scrupuleusement les plans et conseils du « Saint Patron », c’est le nom donné à HM par les pouducielistes.
Reste à effectuer le premier vol……bientôt j’espère. »

SAM_4100 SAM_4103